Enseigner dans le Grand Nord: dépaysant… et amusant !

30 03 2012

Image

De gauche à droite: Jean-Yves Drouin, Nicolas Rivard et Étienne Brière

Bonjour ! Je suis Étienne Brière et c’est ma quatrième année comme enseignant d’immersion française au niveau secondaire dans la capitale des Territoires du Nord-Ouest et je suis présentement responsable du département de l’immersion française de mon école.

 J’ai décidé de venir enseigner dans le Nord, car j’avais le goût d’aventure et de changements ! Croyez-moi, je ne suis pas déçu ! Ici, on ne chôme pas! Bien entendu, il faut que tu sois prêt à sortir de ta zone de confort. Par exemple, bien que ma formation soit en français et en études sociales,  je suis appelé à enseigner d’autres matières. Quelques exemples : éducation physique, religion, études nordiques.

 Ceci dit, le Nord pourrait rimer avec isolation et voir toujours les mêmes personnes pour certains… mais non! On a souvent des activités culturelles qui sont animées par des gens qui viennent du sud et ceci est très intéressant et amusant pour les enseignants et les élèves ! De plus, en travaillant dans le Nord, on a beaucoup plus de libertés et de responsabilités. Les conseils scolaires sont assez petits et tous les enseignants ont leurs mots à dire afin d’orienter le conseil scolaire!

 Il faut aussi considérer le fait qu’on a beaucoup d’occasions de voyager un peu partout afin de participer à différents tournois sportifs ou activités culturelles. Par exemple, en début mars, il y avait les jeux de l’arctique qui se déroulait cette année à Whitehorse au Yukon et plusieurs élèves de mon école y sont allés afin de représenter les Territoires du Nord-Ouest ! Un autre exemple, l’année dernière j’ai organisé un voyage culturel d’immersion française en France avec mes élèves de la 9e à 12e année. Tous les élèves étaient invités et environ 85 % des élèves sont venus dans le voyage! Et la grande majorité des 15 % qui ne sont pas venus n’est pas par manque d’intérêt, mais parce qu’ils avaient participé à un autre voyage (voyage d’aide humanitaire en Afrique, biologie marine au Mexique ou encore le voyage d’histoire en Europe).

 Bien entendu, il existe quelques inconvénients, comme les -40 au mois de février, mais le long congé de mars (deux semaines !) et la proximité de la nature ainsi que les grands espaces et l’air frais compensent aisément.

 Il m’est difficile de vous faire la liste de tous les avantages d’être un enseignant dans le grand Nord. Enfin, j’espère vous avoir convaincu que d’enseigner dans le Nord est une occasion unique que vous devriez tenter si vous  avez la chance.  Si vous avez des questions ou si vous êtes un enseignant dans le nord et que vous aimiez aussi partager votre expérience, n’hésitez pas !  Il me fera plus que plaisir de vous répondre ! 

 Étienne





Le Portfolio canadien des langues pour enseignants: Qu’est-ce que c’est?

1 03 2012

Image

Miles, notre blogueur du mois, est doyen par intérim de la Faculté des sciences de l’éducation à l’université de l’Ile-du-Prince-Édouard. Il oeuvre dans le domaine des langues secondes depuis plus de 20 ans.

 

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants : Qu’est-ce que c’est? Quel est son but?

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants a été conçu pour aider les enseignant(e)s à faire le point sur leurs expériences linguistiques et culturelles et sur leurs compétences en français dans trois domaines : la vie de tous les jours, la classe de français et la vie professionnelle comme enseignant(e) de français. Ultimement, la philosophie sur laquelle repose ce portfolio relève de l’autonomie de l’apprenant des langues. Ainsi, le portfolio permettra aux enseignant(e)s d’être actifs dans l’apprentissage du français. De plus, le portfolio est conçu pour permettre aux enseignant(e)s de réfléchir à tous les aspects de leurs compétences en français et les présenter de façon compréhensible.

D’où vient l’idée du portfolio?

Le portfolio se base sur le Cadre européen commun de référence « CECR » pour les langues, créé par le Conseil d’Europe, et adopté au Canada par l’ACPLS et le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada). Ce cadre commun, qui crée une échelle de niveaux de compétences langagières, est couramment utilisé à travers le monde.

En quoi consiste-t-il?

Votre portfolio comprend quatre parties :

1. Mon passeport. Il s’agit de faire une auto-appréciation générale et globale des compétences en français – dans la vie quotidienne et dans la vie professionnelle comme enseignant(e) de français.

2. Mon autobiographie. Cette section est conçue pour faire le point régulièrement sur la place du français et d’autres langues dans la vie et dans l’environnement. Cette section met l’accent sur la vie professionnelle et les séjours en milieu francophone.

3. Mon autoévaluation. Cette section offre l’occasion de se concentrer sur plusieurs aspects de la compétence dans une langue. Chaque section sera suivie d’une synthèse dans laquelle vous devrez identifier vos forces à maintenir et ce que vous aimeriez développer. De plus, cette partie comprend des réflexions sur votre façon d’apprendre, vos difficultés et les stratégies qui vous permettront de progresser.

4. Mon dossier comprend des documents qui démontrent ou illustrent vos compétences en français.

 

Comment utiliser ce portfolio?

• Comme outil personnel pour se perfectionner;

• À l’université, dans un programme de formation initiale ou continue;

• En salle de classe, comme outil d’accompagnement, en même temps que les élèves de français complèteront leur portfolio;

• Comme plan de développement professionnel annuel; on peut le montrer à son employeur.

 

Je vous invite à me poser des questions sur le portfolio (après votre lecture) et à m’écrire des commentaires. N’ayez pas peur! Au plaisir de vous lire.

 

Miles





Le Portfolio canadien des langues pour enseignants: Qu’est-ce que c’est?

1 03 2012

Image

Miles, notre blogueur du mois, est doyen par intérim de la Faculté des sciences de l’éducation à l’université de l’Ile-du-Prince-Édouard. Il oeuvre dans le domaine des langues secondes depuis plus de 20 ans.

 

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants : Qu’est-ce que c’est? Quel est son but?

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants a été conçu pour aider les enseignant(e)s à faire le point sur leurs expériences linguistiques et culturelles et sur leurs compétences en français dans trois domaines : la vie de tous les jours, la classe de français et la vie professionnelle comme enseignant(e) de français. Ultimement, la philosophie sur laquelle repose ce portfolio relève de l’autonomie de l’apprenant des langues. Ainsi, le portfolio permettra aux enseignant(e)s d’être actifs dans l’apprentissage du français. De plus, le portfolio est conçu pour permettre aux enseignant(e)s de réfléchir à tous les aspects de leurs compétences en français et les présenter de façon compréhensible.

D’où vient l’idée du portfolio?

Le portfolio se base sur le Cadre européen commun de référence « CECR » pour les langues, créé par le Conseil d’Europe, et adopté au Canada par l’ACPLS et le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada). Ce cadre commun, qui crée une échelle de niveaux de compétences langagières, est couramment utilisé à travers le monde.

En quoi consiste-t-il?

Votre portfolio comprend quatre parties :

1. Mon passeport. Il s’agit de faire une auto-appréciation générale et globale des compétences en français – dans la vie quotidienne et dans la vie professionnelle comme enseignant(e) de français.

2. Mon autobiographie. Cette section est conçue pour faire le point régulièrement sur la place du français et d’autres langues dans la vie et dans l’environnement. Cette section met l’accent sur la vie professionnelle et les séjours en milieu francophone.

3. Mon autoévaluation. Cette section offre l’occasion de se concentrer sur plusieurs aspects de la compétence dans une langue. Chaque section sera suivie d’une synthèse dans laquelle vous devrez identifier vos forces à maintenir et ce que vous aimeriez développer. De plus, cette partie comprend des réflexions sur votre façon d’apprendre, vos difficultés et les stratégies qui vous permettront de progresser.

4. Mon dossier comprend des documents qui démontrent ou illustrent vos compétences en français.

 

Comment utiliser ce portfolio?

• Comme outil personnel pour se perfectionner;

• À l’université, dans un programme de formation initiale ou continue;

• En salle de classe, comme outil d’accompagnement, en même temps que les élèves de français complèteront leur portfolio;

• Comme plan de développement professionnel annuel; on peut le montrer à son employeur.

 

Je vous invite à me poser des questions sur le portfolio (après votre lecture) et à m’écrire des commentaires. N’ayez pas peur! Au plaisir de vous lire.

 

Miles





mephoto

1 03 2012

mephoto





Le Portfolio cnadien des langues pour enseignants: Qu’est-ce que c’est?

1 03 2012

Miles, notre blogueur du mois, est doyen par intérim de la Faculté des sciences de l’éducation à l’université de l’Ile-du-Prince-Édouard. Il oeuvre dans le domaine des langues secondes depuis plus de 20 ans.

 

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants : Qu’est-ce que c’est? Quel est son but?

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants a été conçu pour aider les enseignant(e)s à faire le point sur leurs expériences linguistiques et culturelles et sur leurs compétences en français dans trois domaines : la vie de tous les jours, la classe de français et la vie professionnelle comme enseignant(e) de français. Ultimement, la philosophie sur laquelle repose ce portfolio relève de l’autonomie de l’apprenant des langues. Ainsi, le portfolio permettra aux enseignant(e)s d’être actifs dans l’apprentissage du français. De plus, le portfolio est conçu pour permettre aux enseignant(e)s de réfléchir à tous les aspects de leurs compétences en français et les présenter de façon compréhensible.

D’où vient l’idée du portfolio?

Le portfolio se base sur le Cadre européen commun de référence « CECR » pour les langues, créé par le Conseil d’Europe, et adopté au Canada par l’ACPLS et le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada). Ce cadre commun, qui crée une échelle de niveaux de compétences langagières, est couramment utilisé à travers le monde.

En quoi consiste-t-il?

Votre portfolio comprend quatre parties :

1. Mon passeport. Il s’agit de faire une auto-appréciation générale et globale des compétences en français – dans la vie quotidienne et dans la vie professionnelle comme enseignant(e) de français.

2. Mon autobiographie. Cette section est conçue pour faire le point régulièrement sur la place du français et d’autres langues dans la vie et dans l’environnement. Cette section met l’accent sur la vie professionnelle et les séjours en milieu francophone.

3. Mon autoévaluation. Cette section offre l’occasion de se concentrer sur plusieurs aspects de la compétence dans une langue. Chaque section sera suivie d’une synthèse dans laquelle vous devrez identifier vos forces à maintenir et ce que vous aimeriez développer. De plus, cette partie comprend des réflexions sur votre façon d’apprendre, vos difficultés et les stratégies qui vous permettront de progresser.

4. Mon dossier comprend des documents qui démontrent ou illustrent vos compétences en français.

 

Comment utiliser ce portfolio?

• Comme outil personnel pour se perfectionner;

• À l’université, dans un programme de formation initiale ou continue;

• En salle de classe, comme outil d’accompagnement, en même temps que les élèves de français complèteront leur portfolio;

• Comme plan de développement professionnel annuel; on peut le montrer à son employeur.

 

Je vous invite à me poser des questions sur le portfolio (après votre lecture) et à m’écrire des commentaires. N’ayez pas peur! Au plaisir de vous lire.

 

Miles





Le Portfolio cnadien des langues pour enseignants: Qu’est-ce que c’est?

1 03 2012

Miles, notre blogueur du mois, est doyen par intérim de la Faculté des sciences de l’éducation à l’université de l’Ile-du-Prince-Édouard. Il oeuvre dans le domaine des langues secondes depuis plus de 20 ans.

 

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants : Qu’est-ce que c’est? Quel est son but?

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants a été conçu pour aider les enseignant(e)s à faire le point sur leurs expériences linguistiques et culturelles et sur leurs compétences en français dans trois domaines : la vie de tous les jours, la classe de français et la vie professionnelle comme enseignant(e) de français. Ultimement, la philosophie sur laquelle repose ce portfolio relève de l’autonomie de l’apprenant des langues. Ainsi, le portfolio permettra aux enseignant(e)s d’être actifs dans l’apprentissage du français. De plus, le portfolio est conçu pour permettre aux enseignant(e)s de réfléchir à tous les aspects de leurs compétences en français et les présenter de façon compréhensible.

D’où vient l’idée du portfolio?

Le portfolio se base sur le Cadre européen commun de référence « CECR » pour les langues, créé par le Conseil d’Europe, et adopté au Canada par l’ACPLS et le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada). Ce cadre commun, qui crée une échelle de niveaux de compétences langagières, est couramment utilisé à travers le monde.

En quoi consiste-t-il?

Votre portfolio comprend quatre parties :

1. Mon passeport. Il s’agit de faire une auto-appréciation générale et globale des compétences en français – dans la vie quotidienne et dans la vie professionnelle comme enseignant(e) de français.

2. Mon autobiographie. Cette section est conçue pour faire le point régulièrement sur la place du français et d’autres langues dans la vie et dans l’environnement. Cette section met l’accent sur la vie professionnelle et les séjours en milieu francophone.

3. Mon autoévaluation. Cette section offre l’occasion de se concentrer sur plusieurs aspects de la compétence dans une langue. Chaque section sera suivie d’une synthèse dans laquelle vous devrez identifier vos forces à maintenir et ce que vous aimeriez développer. De plus, cette partie comprend des réflexions sur votre façon d’apprendre, vos difficultés et les stratégies qui vous permettront de progresser.

4. Mon dossier comprend des documents qui démontrent ou illustrent vos compétences en français.

 

Comment utiliser ce portfolio?

• Comme outil personnel pour se perfectionner;

• À l’université, dans un programme de formation initiale ou continue;

• En salle de classe, comme outil d’accompagnement, en même temps que les élèves de français complèteront leur portfolio;

• Comme plan de développement professionnel annuel; on peut le montrer à son employeur.

 

Je vous invite à me poser des questions sur le portfolio (après votre lecture) et à m’écrire des commentaires. N’ayez pas peur! Au plaisir de vous lire.

 

Miles





Miles, notre bl…

1 03 2012

Miles, notre blogueur du mois, est doyen par intérim de la Faculté des sciences de l’éducation à l’université de l’Ile-du-Prince-Édouard. Il oeuvre dans le domaine des langues secondes depuis plus de 20 ans.

 

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants : Qu’est-ce que c’est? Quel est son but?

Le Portfolio canadien des langues pour enseignants a été conçu pour aider les enseignant(e)s à faire le point sur leurs expériences linguistiques et culturelles et sur leurs compétences en français dans trois domaines : la vie de tous les jours, la classe de français et la vie professionnelle comme enseignant(e) de français. Ultimement, la philosophie sur laquelle repose ce portfolio relève de l’autonomie de l’apprenant des langues. Ainsi, le portfolio permettra aux enseignant(e)s d’être actifs dans l’apprentissage du français. De plus, le portfolio est conçu pour permettre aux enseignant(e)s de réfléchir à tous les aspects de leurs compétences en français et les présenter de façon compréhensible.

D’où vient l’idée du portfolio?

Le portfolio se base sur le Cadre européen commun de référence « CECR » pour les langues, créé par le Conseil d’Europe, et adopté au Canada par l’ACPLS et le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada). Ce cadre commun, qui crée une échelle de niveaux de compétences langagières, est couramment utilisé à travers le monde.

En quoi consiste-t-il?

Votre portfolio comprend quatre parties :

1. Mon passeport. Il s’agit de faire une auto-appréciation générale et globale des compétences en français – dans la vie quotidienne et dans la vie professionnelle comme enseignant(e) de français.

2. Mon autobiographie. Cette section est conçue pour faire le point régulièrement sur la place du français et d’autres langues dans la vie et dans l’environnement. Cette section met l’accent sur la vie professionnelle et les séjours en milieu francophone.

3. Mon autoévaluation. Cette section offre l’occasion de se concentrer sur plusieurs aspects de la compétence dans une langue. Chaque section sera suivie d’une synthèse dans laquelle vous devrez identifier vos forces à maintenir et ce que vous aimeriez développer. De plus, cette partie comprend des réflexions sur votre façon d’apprendre, vos difficultés et les stratégies qui vous permettront de progresser.

4. Mon dossier comprend des documents qui démontrent ou illustrent vos compétences en français.

 

Comment utiliser ce portfolio?

• Comme outil personnel pour se perfectionner;

• À l’université, dans un programme de formation initiale ou continue;

• En salle de classe, comme outil d’accompagnement, en même temps que les élèves de français complèteront leur portfolio;

• Comme plan de développement professionnel annuel; on peut le montrer à son employeur.

 

Je vous invite à me poser des questions sur le portfolio (après votre lecture) et à m’écrire des commentaires. N’ayez pas peur! Au plaisir de vous lire.

 

Miles